Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 juin 2008

Bilan des activités de l'association Mille-feuilles et petit lu en PMI et aux RAM : mars 2008

Jeudi 20 mars 2008

Pour ce bilan sont présents :

Anne Mandin : directrice du RAM de Guérande
Dr de la Monneraye : médecin PMI au Croisic
Cathy Hazeman : puéricultrice au Centre médico-social de Guérande
Mme Ganacheau : puéricultrice encadrante
Mme Lodého-Garnier : responsable du développement local
Bertille L'Haridon : présidente de l'association
Gisèle Peyé : bénévole de l'association, intervenant en PMI et RAM
Betty Normand : bénévole de l'association
Christine Godon : bénévole de l'association, intervenant en PMI
Nathalie Audonnet : directrice du RAM du Croisic et bénévole de l'association
Marie-France Briand : puéricultrice et bénévole de l'association
Hervé Kapps : bibliothécaire responsable de la section jeunesse à la Médiathèque de Guérande
Roselyne Hauray : bibliothécaire en section jeunesse à la Médiathèque de Guérande et bénévole de l'association.

N’ont pu être présents à la soirée :
André Desruelle : Agent de développement local
Sophie Bourdeau : puéricultrice au Centre médico-social du Croisic
Monique Blauwblomme : médecin PMI à Guérande
Anne Hervouët : bénévole de l’Association, intervenant au RAM.
Nathalie Flauraud : directrice de la Médiathèque de Guérande.

Depuis 1991, date de sa création, l'Association Mille-feuilles et petit lu s'attache à ouvrir les livres avec les enfants de 0 à 6 ans et les adultes qui les accompagnent, dans un esprit de découverte et de plaisir partagé, participant à l'éveil de l'enfant.
Parmi les activités de l'association, l'ouverture de livres avec les très jeunes enfants est l'une des principales. Elle se fait d'une part dans les salles d'attente de PMI (Protection Maternelle et Infantile), et dans les RAM (Relais Assistantes Maternelles).

L'ouverture des livres en salle d'attente de PMI

Trois lieux en presqu'île sont concernés : Guérande, Herbignac et Le Croisic. Les Mille-feuilleuses utilisent le fonds d'albums de l'Association, régulièrement enrichi, ainsi que les albums de la Médiathèque de Guérande.

A Guérande, Christine se rend en salle d'attente une fois par mois, le dernier mercredi.
D'abord un peu gênée par le regard des parents, par leurs confidences sortant un peu du cadre de son intervention, elle s'est vite habituée à ce contact particulier. La découverte des albums pour les tout-petits par les très jeunes enfants est toujours un plaisir, et la réaction des parents est très intéressante. Pour certains d'entre eux, c'est aussi la découverte de cette littérature qu'ils ne connaissaient pas. L'échange se fait autour des livres proposés, de ce qu'ils suscitent chez l'enfant. Christine se sent très soutenue, tant par la puéricultrice que par le médecin, qui facilitent les échanges avec parents et enfants.

Le fait d'aller en PMI le mercredi permet de profiter de la présence des frères et soeurs, qui ont tout autant de plaisir à feuilleter les albums proposés.

A Herbignac, Gisèle intervient une à deux fois par mois.
Il y a une grande différence d'approche entre les mamans qui ont l'habitude du livre et celles qui ne l'ont pas. Gisèle présente souvent le livre à la maman plus qu'à l'enfant. C'est toujours un moment d'échange, le plaisir d'être là est présent, même si parfois peu d'histoires sont lues. Il arrive que Gisèle n'ait pas à lire, quand l'enfant choisit un livre et l'amène à sa maman pour qu'elle le regarde avec lui.

Au Croisic, Nathalie se rend elle aussi une fois par mois en PMI. En tant que responsable du Relais Assistantes Maternelles, elle connaît beaucoup de parents et enfants, puisqu'aucune structure petite enfance n'existe en dehors de la sienne. La difficulté pour elle a été de raconter des histoires devant des adultes, mais le cheminement est intéressant. Son intervention dure entre deux heures trente et trois heures, elle en sort très fatiguée. Beaucoup de mamans sont présentes, il y a beaucoup de bavardage, mais le fait de connaître Nathalie facilite les échanges.

Madame de la Monneraye souligne les inconvénients des locaux du Croisic, peu pratiques et peu propices à la rencontre. Son bureau est isolé, elle aimerait pouvoir en sortir plus. En fait, elle ne croise pas Nathalie pendant les consultations.

Cathy Hazeman remarque que quand l'ouvreuse de livres est présente, les enfants sont plus calmes, et les parents sont un peu plus bavards, ils s'autorisent plus volontiers à se laisser aller. Les Mille-feuilleuses quant à elles, apprécient la reconnaissance des professionnelles de la petite enfance, qui ne manquent pas de les saluer, d'attendre la fin de l'histoire quand celles-ci sont occupées avec un enfant, de proposer aux parents de repasser par la salle d'attente avant leur départ.

Pour Mme de la Monneraye, l'ouvreuse de livres apporte une complémentarité : beaucoup de familles n'ont pas la spontanéité de raconter une histoire à leur enfant. Celle-ci leur en montre la possibilité; elle a aussi l'opportunité de “désacraliser” le livre, puisque la plus grande réticence vient de sa fragilité en tant qu'objet.

Les bibliothèques et médiathèques sont intégrées dans la démarche. C'est l'occasion d'inciter les familles à inscrire les enfants en tant que lecteurs, leur donnant la possibilité d'emprunter gratuitement des livres. Le partage de ces moments de lecture peut alors se poursuivre dans un cadre familial.

Les animations en RAM

Au RAM de Guérande, Gisèle Peyé et Anne Hervouet (absente) se partagent le temps d'animation deux fois par mois. Elles amènent une caisse de livres, pris sur le fonds de Mille-feuilles et celui de la Médiathèque.

La partie administrative a déménagé au CCAS, et l'Espace enfance a récupéré la totalité des locaux pour les enfants. De ce fait, une salle particulière est maintenant affectée à la “lecture”, où les petits peuvent se rendre librement. Gisèle se sent néanmoins un peu isolée, elle lit moins d'histoires. Chacun devant prendre ses marques dans ce nouvel aménagement, il faut sans doute laisser un temps d'adaptation, à la fois aux enfants et aux adultes. Anne Mandin, directrice du Relais, pense à une passerelle entre les deux salles, rendant plus facile l'accès au coin-livres.

Anne, absente, nous a fait part dans un courrier de son plaisir à ouvrir les livres avec les petits. Chaque rendez-vous est différent, il y a plus ou moins d'enfants désireux de participer. Les assistantes maternelles sont pour la plupart familiarisées avec le livre, car la Médiathèque les accueille avec les enfants un vendredi sur deux, sur un temps privilégié.

Que ce soit en PMI ou en RAM, le partage avec les adultes de la découverte des albums avec les petits reste un moment particulier. Il représente l’essentiel des missions de l’Association : la sensibilisation des proches du tout-petit à l’intérêt d’ouvrir des livres avec lui, de l’accompagner dans son éveil aux images, aux mots, au langage du récit, dans un souci constant de plaisir et de complicité.

 

Les commentaires sont fermés.