Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 décembre 2010

Nouvelles rencontres autour des livres dans la salle d'attente PMI au Croisic

 

Le Conseil Général de Loire-Atlantique et la mairie du Croisic ont choisi, en partenariat, d'utiliser le support du livre pour valoriser la fonction parentale, en salle d'attente de la PMI lors de la consultation mensuelle.

 

L'éducatrice de jeunes enfants, responsable du Relais Assistantes Maternelles, vient à la rencontre des familles et se met à leur disposition pour ouvrir les livres aux enfants qui le souhaitent sous le regard des parents. L'objectif n’est pas de proposer une animation, ni de donner des conseils.

 

L'éducatrice en poste, qui avait participé à la mise en place de ces rencontres, ayant été remplacée, le médecin responsable de la PMI a souhaité que la nouvelle professionnelle puisse se déplacer à la PMI d' Herbignac pour observer une bénévole, Gisèle ou Evelyne, de l'association Mille-feuilles et petit lu et échanger avec elle  sur sa place qu'elle occupe en salle d'attente.

Le Dr Blauwblomme a ensuite demandé à l'association de présenter Audrey aux parents dans le cadre de ces ouvertures de livres... La demande était délicate... Trouver sa place dans une salle d'attente face à des familles inconnues qui ne sont pas venues pour écouter des histoires n'est pas facile. De plus le regard de l'éducatrice de jeunes enfants renforçait  la difficulté!.

 

Les bébés, les livres et l'accueil chaleureux de certains parents ont vite dissipé la gêne...

L'occasion semblait bonne de présenter la sélection d'albums retenue pour l'élection du Prix mille-feuilles.

Un bébé de 3mois et demi nous a montré qu'il aimait déjà les livres. Quand je lui ai proposé de lui lire « C'est la petite bête  » d' Emile Jadoul en lui montrant le livre. Il s'est alors redressé en agitant ses petits pieds et ses petites mains. Il a montré beaucoup d'intérêt pour l'organisation du texte en très gros caractères noirs sur fond blanc de la page de gauche. Il semblait souhaiter mettre ces mots à sa bouche...Sa maman lui disait « regarde plutôt l'image... ». Un mois plus tard il attrapait les découpes de « Sous les étoiles, la terre », de Martine Perrin, avec ses deux mains. Il passait sa main dans le trou puis fermait le livre. Sa maman nous a confié que sa grande sœur de 7ans lui lit déjà beaucoup d'histoires...

Une petite fille de 19 mois, très active, explorait toute la salle d'attente, les jeux et aussi les poussettes des copains malgré les interdits de sa maman. Sa maman répétait « Écoute la dame, elle lit une histoire ». Je suis intervenue en disant « mais non, elle a le droit de ne pas en avoir envie, je peux continuer pour les mamans aussi... ». Mon intervention, sans doute maladroite, n'a peut-être pas plu à la maman... Cependant j'ai continué à lire « Ça va mieux » de Jeanne Ashbé et à chaque fois que je lisais « Il pleure ce bébé là » notre belle exploratrice venait voir la nouvelle page par dessus mon épaule...

Le flambeau est passé à Audrey qui était une adepte initiée de la littérature jeunesse. Elle a pris conscience que la PMI ne lui demande pas d'être productive mais seulement de se mettre à la disposition des enfants et des parents qui le souhaitent en respectant leur rythme, leur envie et aussi leur histoire. Elle lira les livres qu'elle empruntera à la bibliothèque du Croisic, en toute gratuité  pour partager son plaisir avec les familles.

Audrey nous a confié qu'elle souhaite emménager en presqu'île guérandaise et qu'elle pourrait alors rejoindre les ouvreuses de livres de Mille-feuilles....

 

Marie-France

Les commentaires sont fermés.