Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 mai 2010

Relais assistantes maternelles Guérande : 20 mai 2010

Beaucoup de bébés, de petits et d’assistantes maternelles ce matin. C’était bruyant, et, tenir l’attention des petits dans ce brouhaha était un vrai challenge…

La petite L me tend un livre, on le lit, puis elle en veut un autre, mais entre temps il y a P qui arrive et qui choisit un album. L ne semble pas d’accord avec le choix de P, elle veut que je lise le livre qu’elle a choisi, alors je lui explique qu’on fait chacun son tour, et qu’on lira «  le sien » après, hum, elle semble un peu vexée… quand même… je lis une petite moue sur son visage ! je me dis tant pis c’est ainsi, les enfants viennent avec leurs humeurs.

Ce matin j’ai dû, à plusieurs reprises garder un œil sur les albums car il y a eu 2 ou 3 petits rapides qui les malmenaient… j’ai eu quelques frayeurs mais pas de casse. Certaines assistantes maternelles expliquent aux enfants qu’un livre il faut en prendre soin, d’autres n’ont pas cette délicatesse.

En milieu de séance, une assistante maternelle contrariée et excédée par les pleurs incessants de la petite dont elle s’occupe, vient déposer, de colère, l’enfant au coin-lecture, et s’en va en laissant la petite pleurer… elle s’est en quelque sorte débarrassée «  du paquet », près des livres, alors que je suis en pleine lecture…je pense au fond de moi-même que c’est culotté ! considère-t-elle l’espace- lecture comme un probable lieu de punition ? et, si c’est le cas, quel respect accorde-t-elle à ce que je fais ? cela m’a posé question à mon retour à la maison. Drôle de matinée, entre le bruit et l’attitude étonnante de cette assistante maternelle…

Stéphanie