Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 février 2013

PMI d'Herbignac : le 8 janvier 2013

 

 

Dans la salle d'attente A., 3ans, accompagne sa petite sœur de 11 mois et sa maman. A. bouge beaucoup, parle fort, joue et jette un œil sur mes livres.

Arrive L., 3mois, accompagné par son papa. Ils sortent du bureau de la puéricultrice. L. est très calme et regarde longuement les images de « Des animaux de Manimi » et de « Petit Jean ».

Et voici T., environ 10 mois. Il entre tout sourire avec sa maman. 

Il est suivi de B. qui a le même âge. Je leur propose une lecture commune. Ils s'observent, écoutent et regardent les livres. Les mamans aussi sont très intéressées...

 

Aujourd'hui, j'avais choisi beaucoup de nouveautés mais je regrette un peu mon choix, il me manque des livres pour les tout-petits...

Arrivent des jumeaux de 3 mois. La maman berce la petite fille qui pleure beaucoup, dans sa poussette. Le petit garçon écoute mes histoires sur les genoux de sa mamie.

 

Bilan : 4 mamans, 1 papa, 1 mamie, 3 bébés de 3 mois et 3 bébés de 9 à 11 mois, une grande sœur de 3 ans  !

 

Evelyne

18 janvier 2013

PMI d'Herbignac : 13 novembre 2012

Je remplace Gisèle qui est indisponible pour quelques semaines.

Je connais bien la PMI d'Herbignac et c'est un plaisir pour moi d'y revenir...

Chic! Aujourd'hui tous les rendez-vous ont du retard !...Le Dr accueille un interne en médecine !...

Pendant ce temps Timéo*, 3 mois, se montre très intéressé par « Et le petit dit » de Jadoul. Alors qu'il est adossé contre sa maman, il réussit à se « jeter » en avant vers le livre comme pour y entrer ou pour le manger... Il ouvre très grand les yeux, bave, pousse des cris, se triture les mains... Nous lui offrons une pause et en profitons pour échanger, sa maman et moi, à propos d' albums et de la médiathèque d'Herbignac. Puis je lui propose et chante « Il court, il court le furet » de Véronique Mazière. Nous allons jusqu'au bout de l'album mais Timéo est tellement énervé que nous décidons de ne pas le fatiguer plus longtemps...

Jules*, 6 mois, assis sur les genoux de sa maman ouvre très grand les yeux à la recherche de la voix qui chante « Il court, il court le furet ». Puis il regarde tranquillement les albums proposés. Il s'étonne des airs en provenance de bouches différentes qu'il suit des yeux car Jérôme, l'interne, de passage dans la salle d'attente, chante aussi !

Rose*, 18 mois, est très active et semble peu attentive aux albums, à la grande déception de sa maman qui est, elle, très intéressée. Rose vient de temps en temps regarder une page... Mais quand je termine un album, elle m'en apporte un autre et ne se trompe pas : c'est toujours un album que je n'ai pas encore lu !...

Il y aurait encore beaucoup à dire de cette belle après-midi où j'ai rencontré 10 parents, 10 bébés et 4 « grands accompagnants »

 

(*les prénoms sont inventés pour des raisons de confidentialité comme d'habitude)

 

 

Marie-France 

 

 

PMI de Guérande : 28 novembre 2012

Aujourd'hui, mercredi 28 novembre 2012, je remplace Christine au CMS de Guérande où j'ai moi-même travaillé voilà une dizaine d'année déjà...

Beaucoup de monde dans la salle d'attente ! Des grands de moins de 3 ans, très intéressés par les albums qui en redemandent... Alexis*, 2 ans et demi, a qui j'ai proposé « Si le loup y était » en a peur et recule de plus en plus loin à l'approche du loup mais il me l'a redemandé 4 fois !

J'ai pris plaisir à lire à tous les bébé qui ne dormaient pas « Chut un petit dort ici » de Jeanne Ashbé.   Il me semble que cet album est aussi relaxant que des massages aux bébés ! Que du bonheur !

Cathy, la puéricultrice, le médecin et aussi certaines mamans se sont bien amusées de « Oh les amoureux » d'Edouard Manceau

J'ai rencontré 9 adultes, 8 bébés et 4 « grands » ; Que des belles rencontres !

 

(* Prénom d'emprunt comme d'habitude )

 

 

Marie-France

09 décembre 2010

Nouvelles rencontres autour des livres dans la salle d'attente PMI au Croisic

 

Le Conseil Général de Loire-Atlantique et la mairie du Croisic ont choisi, en partenariat, d'utiliser le support du livre pour valoriser la fonction parentale, en salle d'attente de la PMI lors de la consultation mensuelle.

 

L'éducatrice de jeunes enfants, responsable du Relais Assistantes Maternelles, vient à la rencontre des familles et se met à leur disposition pour ouvrir les livres aux enfants qui le souhaitent sous le regard des parents. L'objectif n’est pas de proposer une animation, ni de donner des conseils.

 

L'éducatrice en poste, qui avait participé à la mise en place de ces rencontres, ayant été remplacée, le médecin responsable de la PMI a souhaité que la nouvelle professionnelle puisse se déplacer à la PMI d' Herbignac pour observer une bénévole, Gisèle ou Evelyne, de l'association Mille-feuilles et petit lu et échanger avec elle  sur sa place qu'elle occupe en salle d'attente.

Le Dr Blauwblomme a ensuite demandé à l'association de présenter Audrey aux parents dans le cadre de ces ouvertures de livres... La demande était délicate... Trouver sa place dans une salle d'attente face à des familles inconnues qui ne sont pas venues pour écouter des histoires n'est pas facile. De plus le regard de l'éducatrice de jeunes enfants renforçait  la difficulté!.

 

Les bébés, les livres et l'accueil chaleureux de certains parents ont vite dissipé la gêne...

L'occasion semblait bonne de présenter la sélection d'albums retenue pour l'élection du Prix mille-feuilles.

Un bébé de 3mois et demi nous a montré qu'il aimait déjà les livres. Quand je lui ai proposé de lui lire « C'est la petite bête  » d' Emile Jadoul en lui montrant le livre. Il s'est alors redressé en agitant ses petits pieds et ses petites mains. Il a montré beaucoup d'intérêt pour l'organisation du texte en très gros caractères noirs sur fond blanc de la page de gauche. Il semblait souhaiter mettre ces mots à sa bouche...Sa maman lui disait « regarde plutôt l'image... ». Un mois plus tard il attrapait les découpes de « Sous les étoiles, la terre », de Martine Perrin, avec ses deux mains. Il passait sa main dans le trou puis fermait le livre. Sa maman nous a confié que sa grande sœur de 7ans lui lit déjà beaucoup d'histoires...

Une petite fille de 19 mois, très active, explorait toute la salle d'attente, les jeux et aussi les poussettes des copains malgré les interdits de sa maman. Sa maman répétait « Écoute la dame, elle lit une histoire ». Je suis intervenue en disant « mais non, elle a le droit de ne pas en avoir envie, je peux continuer pour les mamans aussi... ». Mon intervention, sans doute maladroite, n'a peut-être pas plu à la maman... Cependant j'ai continué à lire « Ça va mieux » de Jeanne Ashbé et à chaque fois que je lisais « Il pleure ce bébé là » notre belle exploratrice venait voir la nouvelle page par dessus mon épaule...

Le flambeau est passé à Audrey qui était une adepte initiée de la littérature jeunesse. Elle a pris conscience que la PMI ne lui demande pas d'être productive mais seulement de se mettre à la disposition des enfants et des parents qui le souhaitent en respectant leur rythme, leur envie et aussi leur histoire. Elle lira les livres qu'elle empruntera à la bibliothèque du Croisic, en toute gratuité  pour partager son plaisir avec les familles.

Audrey nous a confié qu'elle souhaite emménager en presqu'île guérandaise et qu'elle pourrait alors rejoindre les ouvreuses de livres de Mille-feuilles....

 

Marie-France

28 mars 2010

PMI Herbignac : mardi 9 mars 2010

La salle d’attente est vide, mais C. arrive, elle marche, elle bouge beaucoup, nous avons regardé «  beaucoup de beaux bébés » « Qu’y a-t-il sur la plage ? », «  Que voit lapin ? » pas jusqu’au bout, elle aime les livres mais pour l’instant préfère bouger, c’est tout à fait l’âge.

T., " un train passe " lu par sa maman d’accueil avant de passer en consultation. M. à la gastro, ça se voit, ça se sent, il n’est pas bien, j’ai essayé de le distraire avec "  Qui y a-t-il sur la plage ? " mais en vain…

A. se cache dans le cou de sa maman, il continue sa sieste, je lui montre «  un train passe » et « que voit lapin ? », il regarde d’un œil.

Am., 2 mois dort dans son landau, la maman, c’est son premier bébé, me dit qu’elle lui chante des chansons et que Am. chantonne avec elle ce qui ne me surprend pas. Je lui conseille de faire une inscription à la bibliothèque. Je lui montre différents albums. L. 16 mois, il bouge et essaie de se sauver pour le plaisir de voir sa maman courrir, il écoute malgré tout l’histoire que je lis et vient voir les images.

Gisèle

21 février 2010

PMI Herbignac : mardi 9 février 2010

Mat. et May.son petit frère sont tout endormis et May. pleure. Après un petit moment de calins, nous regardons un train passe, le chantier, combien d’oiseaux, puis Martine vient les chercher. Arrive C. qui se déplace sur les fesses, je donne un livre à la maman pour faire un lien qui ne se fait pas …..

Mat. et May. reviennent et attendent la visite chez le médecin, Mat. de suite retourne vers les albums, la maman emmène May. chez le médecin, Mat. préfère rester avec moi, et il choisit ses lectures, cache, cache cochons lui plait beaucoup il ne veut même plus s’en aller.

A. et C. jouent, je propose des albums aux mamans, mais…. E. aime bien un train passe, Ev.

Gisèle.

10 février 2010

PMI Herbignac : mardi 19 janvier 2010

 

J’aime bien arriver lorsqu’il n’y a personne dans la salle d’attente, ça me permet de m’installer et de disposer les albums, sur le tapis, sur la table….

E. 4 mois arrive ( famille d’accueil) que de sourires de la part d’E. et de la maman, elle m’embrasse et me dit qu’elle lui lit une histoire tous les soirs, (comme vous m’avez-dit) et il aime, ensemble nous regardons l’anniversaire de la souris, puis c’est son tour.

M., 7 mois, elle revient de chez le médecin, habillage et départ (la maman est sans doute préssée) mais elle lit des histoires au plus grand et M. en profite.

A.-N., 3 mois, la maman l’a changée, elle avait mal au ventre et mal aux yeux, mais malgré tout babillait et souriait. La maman lit des histoires mais elle n’a pas de livres pour les petits, elle lui lit des contes et légendes Bretonnes, ce n’est pas si mal mais je lui ai fortement conseillé d’inscrire A.-N. à la Bibliothèque, Martine la Purécultrice a appuyé également dans ce sens.

Ma. est arrivé avec son petit frère May., nous avons regardé l’imagier, le dernier, le gros avec toutes les couleurs, May. en a profité.

L., 1 an, c’est la petite qui aime tant que l’on chante et que l’on fasse les marionnettes et elle se dandine, mais Ma. est revenu et il veut à nouveau l’imagier, mais L. n’a pas envie de partager, elle veut l’histoire pour elle toute seule, le petit frère de Ma. est un peu délaissé, j’aurai dû avoir la présence d’esprit de donner un album à la maman, mais on est parfois bien sollicitée…….

K., 9 mois, on lui en donnerait plus, la maman l’habille en 18 mois. On n’a pas de livres à la maison me dit la maman, le programme télé mais on ne lui donne pas, on va lui acheter les Walt Disney une offre de 4 euros les 2. Je lui conseille d’aller à la Bibliothèque sans plus attendre,….Nous avons regardé sur le chemin, bébé canard, j’ai, je pense réussi à l’intéresser, à l’habituer  aux images, à la voix…..

Gisèle

20 décembre 2009

PMI Herbignac : mardi 8 décembre 2009

Consultation comme je les aime, des arrivées régulières, des parents ouverts.

E. 4  mois avec sa maman d’accueil, il est dans son landau, pleins de sourires. J’ai surtout parlé avec la maman, elle n’a pas encore commencé à lire des histoires, j’ai ouvert un livre, mais il est parti très vite, 2eme fois que ça se passe comme ça, je ne rate pas la prochaine…

Je n’ai pas encore retiré mon manteau et je vais chercher Sarah (future ouvreuse de livres est venue voir comment cela se passe) qui m’attend dans le hall.

A. 2 ans, on lit des histoires, la maman aussi. A. 4 mois, sa maman ne lui lit pas d’histoires et ça se sent, elle n’a pas le temps ( famille de 3 enfants) j’ouvre Gribouillis et le petit dit.

E. dormait 3 mois.

C. 10mois1/2, assis sur le tapis, sa maman lui lisait une histoire, mais il était occupé à me regarder ( il faut dire que j’avais lu avant sa visite chez la puericultrice) il tournait la tête vers moi et j’avais l’impression qu’il pensait «  C’est elle qui lit des histoires), alors je me suis approchée en disant je crois qu’il veut que je lui lise l’histoire et j’ai lu. Sarah en sortant me fait remarquer que la maman avait dit «  ben moi je ne fais pas bien » mais moi dans mon élan je n’ai pas entendu, il faut dire que nous sommes des humains et que cela me faisait plaisir que C. voulait que je lui lise l’histoire…..Quand je reverrai C. et sa maman je leur en parlerai à tous les deux parce-que après ma journée à Quimper, en écoutant Marie Bonnafé, j’ai tout faux, (intrusion au nom de la culture) situation délicate, comme quoi il faut faire très attention, être à l’écoute, observer. Je ne pense pas que la maman soit fâchée, mais moi j’ai été mal, heureusement que Sarah était là et qu’elle m’en a parlé.

Merci les Millefeuilleuses qui m’ont écouté et comprise.

R. 1 an avec sa mamie, la maman à la grippe A. Heureux de mettre ses petits doigts dans les trous que fait la chenille, on prend son temps, son visage est expressif et il tape sur l’album, il aime toucher le papier.

E.7 mois, M. 2 ans : Sarah a lu le papa qui avait 10 enfants et l’anniversaire de Mr Guillaume mais pas en entier.

W. 3 ans et L. 18 mois, en famille d’accueil le papa d’accueil est là aussi. (le papa est martiniquais) enfants très speeds, on ouvre les livres on les ferme.

Gisèle

25 novembre 2009

PMI Herbignac : mardi 10 novembre 2009

 

M. 13 mois sur les genoux de maman, il ne marche pas encore tout seul. Il a beaucoup aimé "  sur le chemin", et "au jardin".

C. 5 mois dans son couffin avec son papa, elle est partie très vite en consultation.

E. 3 mois, en famille d’accueil, sa maman d’accueil est très agréable, nous avons parlé un peu mais lui aussi est parti très vite avec la puericultrice.

S. 13 mois et L. sa grande sœur (en grande section). S.ne marche pas tout seul mais il se déplace à tout allure en se traînant, enfant très remuant, la grande sœur aussi. J’ai réussi à lire l’histoire de la chenille ( en ce moment c’est vraiment mon cheval de bataille… ; pas facile à capter, enfants adorables mais vraiment speed. Nous avons chanté aussi avec l’aide de "savez-vous planter les choux".

A. 4 mois 1 /2 nous avons regardé et lu «  Gribouillis Gribouillures ».

A. 13 mois pas interessé, n’a qu’une envie se tenir debout à l’aide du porteur.

N. a 6 mois, j’ai lu "raplati" et "sur le chemin" mais ce qu’elle voulait surtout c’est chanter et faire les marionnettes.

L. 10 mois a profité des lectures et puis j’ai revu les jumelles avec leur petite sœur E. qui dormait. Ce sont des petites filles très reservées et je n’ai pas lu d’histoires et elles sont parties très vite chez le médecin et pas question de rester avec moi.

Gisèle

22 octobre 2009

PMI Herbignac : mardi 13 octobre 2009

Confortablement installé sur un porteur avec sa tétine dans la bouche L. 11 mois écoute l’histoire tout en se promenant, C. en profite mais il est parti très vite en salle de consultation. L. écoute. M. 13 mois, elle ne connaît pas les histoires, la maman n’a pas le temps, 3 enfants, l’aînée à 5 ans. M. a dévoré des yeux les albums que je lui ai montrés et lus, elle écoutait ma voix, me regardait et vite retournait vers les images. Sa maman est restée froide devant l’événement.

G. 13 jours, il dort. Sa grande sœur Li. l’accompagne, papa est là, maman bien sûr. Li. ne veut pas d’histoires elle n’a d’yeux que pour le petit frère, mais j’ai lu 1-2-3 qui est là ?, la chenille et elle a aimé, le papa a préféré, «  Le papa qui avait 10 enfants ». A. ne voulait pas d’histoires, mais j’ai repris  123 qui est là.

M. 3 ans et  s.1 an. Nous avons chanté avec la maman la souris verte, bâteau sur l’eau et regardé les livres.

Et Lu. 7 mois qui battait des mains sur l’album en se balançant, ça voulait bien dire qu’il aimait ça les histoires et les images «  Gribouillis, Gribouillures »

Gisèle

PMI Herbignac : mardi 22 septembre 2009

C’est l’automne aujourd’hui, il fait très beau et nous repartons pour une année d’histoires et d’échanges.

M. 17 mois joue, nous avons regardé quelques albums sans les terminer, si 1-2-3 qui est là ?.

S. 11 mois joue, j’ai lu pendant qu’il jouait «  bonne nuit mon tout petit » il a prêté l’oreille, la maman aussi, à la maison les plus grands lui lisent des histoires me dit-elle.

E. 14 mois joue et regarde un peu les livres, la maman ne semble pas intéressée.

A. 3 mois très attentif à la parole et voulant communiquer, j’ai beaucoup parlé avec lui, j’ai lu «  Gribouillis Gribouillons » il regardait surtout ma bouche.

N. 4 mois a beaucoup aimé « Gribouillis ». La maman ne lit pas d’histoires, j’ai conseillé la bibliothèque à son grand étonnement. Le papa était présent.

A. 17 mois est resté blotti dans les bras de sa maman, il ne voulait pas d’histoires mais je sais qu’il les aime.

Gisèle

PMI Herbignac : mardi 8 septembre 2009

Voici le premier bébé qui arrive, une petite fille de 4 mois qui dort profondément. Je discute avec la maman qui habite Assérac. Elle regarde les livres et me dit que sa fille a eu beaucoup de livres comme cadeau de naissance. Elle était très contente, car le livre est cher. Elle m’explique qu’à la bibliothèque d’Assérac il n’y a pas de livres pour les bébés, elle est bien pour les plus grands.

Un couple arrive mais reste dans le hall. Je me présente et leur propose mes livres «  non merci » me répond la maman. P., le bébé de 7 ou 8 mois discute beaucoup avec ses parents qui regardent aussi des revues, alors je m’avance vers P. avec le livre «  Abracadanoir », P. est très attentif, écoute, sourit, me regarde, regarde le livre. La puéricultrice arrive, je termine la lecture, je ferme le livre, P. se tait, ne bouge plus, je lui tends le livre, mais ne le prend pas. La maman me remercie.

Puis voici une petite fille de 3 mois avec sa maman. Je lui raconte «  papa fait des câlins », puis je lui chante «  et le petit dit ». Elle est très interessée, s’agite, sort sa petite langue, sourit. La maman m’explique que sa petite fille semble beaucoup plus intéressée par le livre que son frère aîné.

Evelyne

PMI Herbignac : mardi 23 juin 2009

La disposition de la salle d’attente est un peu changée. La pièce fait plus grande.

Encore peu d’enfants aujourd’hui. La première c’est A.l, 9 mois, tout sourire. La maman l’a dépose sur le tapis. Je lui lis le livre « Mini-animôme », très coloré. Il regarde le texte, les images. Il n’oublie pas sa maman qui lui dit « je suis là », il me regarde, rigole, remue de bonheur, touche le livre. Il emmène le livre le temps de la consultation, car il risque de faire une colère nous dit la maman.

Puis voilà L., 3 ans, qui accompagne sa petite sœur qui part en consultation. Je lui lis cinq livres. « Elle a ça ma maîtresse ! ». Elle aime beaucoup. Lorsque sa maman revient la chercher « on n’a pas lu celui-là ! » nous dit-elle.

Evelyne

19 juillet 2009

PMI de Guérande : année 2008/2009

ANNEE 2008/2009


22 OCTOBRE
Retour à la PMI. Pas grand monde au début. H. : « je n’aime pas les histoires, j’en ai marre, que celle de monstres ». De loin je commence à lire ‘Bloub, bloub’ et c’est parti. Il choisit les livres où on chante ‘la souris verte’, ‘Colas’ et ‘Savez vous planter les choux’. Au tour de T., on reprend les mêmes chansons et ‘Au cœur de la jungle’. Un grand a lu et chanté. Bonne ambiance des mamans ont chanté les « vieilles »comptines.


26 NOVEMBRE
Des enfants, pas de lecteurs. Une maman a besoin de parler du ‘handicap’ de sa petite L. Elle est préma de 5 semaines, opérée de la cataracte des 2 yeux. L’ophtalmo n’a rien vu…. 2ans de perdu…etc …


DECEMBRE /JANVIER PAS DE CONSULTATION


FEVRIER
Pas d’enfant. Sophie (qui remplace Cathy) se pose la question de l’heure car en début d’après-midi il y avait des enfants.


MARS reporté au jeudi


22 AVRIL
Quelques bébés de 3 à 16 mois et une grande de 6 ans.
La maman de N. (5 mois) ne pensait pas qu’un bébé pouvait regarder un livre. Devant ‘Sur le chemin’ N. crie de joie. Etonnement de la maman. «  Je vais sortir les livres qu’il a eu ! ». La maman d’E. (7 mois), hésitante au début, a lu plusieurs livres. La maman de C. est hostile "J’ai un grand de 5 ans ! "
O.que je retrouve à chaque rendez-vous de PMI est très demandeuse.


24 JUIN
Première expérience, première visite à la PMI avec Christine. Une petite puce de 3 mois, heureuse d’avoir découvert la lecture, attentive, réceptive, réagissait aux couleurs vives de ‘Sur le chemin’ de M Perin. La maman surprise se renseigne sur la biblio.
Nathalie


01 juillet 2009

PMI Herbignac : mardi 9 juin 2009

Lorsque je suis arrivée A. 5 mois attendait blotti dans les bras de sa maman mais il me fait un beau sourire, sa maman aussi. Nous regardons ensemble « J’aime », et il aime c’est certain, puis Marie-Hélène l’emmène, au revoir A.

L. 17 mois trottine puis part vite en consultation.

D. 17 – 18 mois encore toute endormie, les petites joues sont rouges, elle a regardé quelques pages.

A., un autre petit du même prénom. Il est resté sur le pas de la porte la tête tournée et il me regardait de temps en temps, pas prêt pour entendre des histoires mais dans son furtif regard il y avait, j’y vais, j’y vais pas !!!

Lé. 18 mois et An. 4 ans (famille d’accueil)

C’est l’heure du goûter, pendant que Lé. ouvre bien grand la bouche, je lis des histoires et An. attend son tour, (de plus grandes histoires) en grignotant son biscuit.

Avec An. qui est restée avec moi pendant la consultation de Lé., j’ai pratiquement tout lu, elle adore et elle est très pertinente, leur maman d’accueil (très professionnelle) lit des histoires depuis qu’elles sont toutes petites. Pendant ce temps M. est arrivé, la maman s’installe dans le hall (encore une) et je vois M. tendre le cou et l’oreille, il écoute, je dis à la maman entrez-donc, M. à envie d’écouter l’histoire et de voir les images, mais elle ne bouge pas, alors je me déplace avec An. et nous lisons quelques albums (je dis nous parce-que An. participe), mais pas de commentaires, puis tout le monde s’en va.

J’attends Evelyne pour faire le bilan. Marie-Hélène nous quitte pour d’autres aventures. Je pense que nous avons fait une bonne année et nous continuons bien sûr avec Evelyne.

Gisèle

PMI Herbignac : mardi 26 mai 2009

Je dirais, consultation comme ça arrive des fois !!!!

L. 4 mois, sa maman n’a pas encore commencé à lui lire des histoires et L. est très interessé par Noir sur blanc ; mais A. est arrivée et elle fait beaucoup de bruit donc L. n’est plus intéressé. A. aime les histoires mais passe de l’une à l’autre, j’ai chanté bateau sur l’eau. Li. 3 ans reconnait l’histoire de la chenille et aussi, alors là, elle a été étonnante elle a reconnu l’album 1 – 2 – 3 elle a rencontré Sabine De Greef à l’école et elle nous en a parlé. E. la petite sœur 4 mois, sa maman l’a laissée dans son landau, je lui ai montré beaucoup de beaux bébés, mais sa maman est très présente elle parle tout le temps ( E. est très souriante, elle a les  beaux yeux bleus de son papa, 7eme merveille)….

G. 2 ans ou plus, je le connais bien, sa maman lui lit des histoires mais là il a préféré jouer.

C. 4 mois, il dormait, sa maman est restée dans le hall, je me suis approchée, je lui ai apporté quelques albums, elle m’a dit que sa sœur ( je crois) travaille dans une librairie et qu’elle connaît bien les albums et qu’elle lit des histoires au grand frère et que C. en profite. Elle a regardé les quelques albums, m’a dit qu’elle ne les connaissait pas mais à repris les infos de la table du hall ( genre journal Conseil Régional,,infos crèches etc… pas de commentaires).

A. 9 mois avec son papa, jeune papa ( pas causant) j’ai lu le papa qui avait 10 enfants ( pour l’amuser) pas de commentaires ….A. ne me semble pas très habituée aux histoires et puis G. faisait du bruit, enfin pas d’échanges !!!!, c’est frustrant parfois. De ce fait j’ai remballé… Mais en écrivant tout ça je me dis…C’est pas si mal.

Gisèle

14 mai 2009

PMI Herbignac : mardi 27 avril 2009

( Nous ne sommes pas allées à la consultation du 7 04 )

Petite consultation.

A mon arrivée la salle de consultation est vide, j’installe les livres. deux fillettes arrivent, une ne veut pas d’histoires, elle ne quitte pas sa maman et le deuxième est partie très vite avec Cathy, l'infirmière.

Un bébé de 3 mois est très souriant, sa maman lui lit des histoires (elle est interessée par les livres) le grand frère ( il est en petite section) lit aussi des histoires à son petit frère. Au retour de la consultation Le bébé est très fâché, le vaccin ça fait mal.

Une fille 18 mois et un garçon 4 ans : il allait d’un livre à l’autre, mais l’histoire de la chenille lui plaisait beaucoup, mais comme la chenille avait trop mangé et qu’elle avait mal au ventre il a dit  «  c’est bien fait pour elle ». Elle écoutait tout en jouant.

Et puis 2 petits de 18 mois 2 ans,de quelle nationalité…, ils étaient accompagnés  de leur papa et maman d’accueil il faut du temps pour les habituer aux personnes et aux livres.

Gisèle

PMI Herbignac : mardi 24 mars 2009

La première petite fille que je rencontre a 5 mois. Petite fille très souriante et bavarde. C’est la grande sœur et la nounou qui lui racontent des histoires. Lors de la lecture, elle écoute sérieusement, regarde toujours et longtemps l’écriture ( grosses lettres noires sur fond jaune) "Papa fait un câlin ", regarde aussi les images et me regarde aussi.

Une autre, plus grande, 2 ans. La maman parle avec un accent, de quelle nationalité, je ne sais pas. Je lui montre le livre "Quel bruit". On pourrait reconnaître cette fille, avec son teint mâte, la maman approuve. La petite est assise sur la petite chaise, elle écoute, un peu timide peut-être mais contente. Elle se manifeste un peu, je ne la comprends pas. Elle ne touche pas les livres. Je lui propose de tourner les pages de "Papa fait des câlins", je dois un peu l’aider.

Un tout petit, a eu son vaccin, il pleure, je lui raconte, "papa fait un câlin", plus de larmes, le voilà calme et souriant dans les bras de sa maman, les misères sont oubliées.

Une petite fille de 5 mois, souriante qui remue beaucoup. Je lui raconte plusieurs histoires. Elle regarde le livre, sa maman, s’agite tout le temps. Elle reste un petit moment seule avec moi, sa maman a oublié le vaccin. Tout se passe bien, au dernier livre, elle est plus décontractée, les petites jambes ne bougent plus.

Une autre petite fille 2 ans est venue avec son papa. Je donne les livres au papa, elle ne veut pas trop me voir. "Quel bruit", je le raconte, elle participe de loin. Que du bonheur. Evelyne.

PMI Herbignac : mardi 10 mars 2009

Deux garçons n’ont pas envie d’histoires mais… lorsque j’ai commencé à lire les petites oreilles étaient attentives.

Deux frères, le grand frère lui non plus n’est pas interessé mais, lorsque j’ai ouvert l’histoire du poussin qui a un gros ventre pour le plus jeune, il a fait son choix parmi les livres.

Deux autres garçons adorent les histoires, nous nous sommes rassasiés !

Gisèle

25 février 2009

PMI Herbignac : mardi 24 février 2009

"Aujourd'hui, moins de lecture. On feuillette les livres, on discute avec les mamans, les enfants et les bébés.

Certains sont plus intéressés pour les jouets (environ 18 mois).

Gisèle montre le livre "blanc sur noir" à une enfant de 4 mois et demi. Elle est très intéressée. regarde avec ses grands yeux bleus, fronce les sourcils. Elle a un visage très expressif."

Evelyne

Evelyne m’accompagne et c’est bien agréable, le mois prochain, j'assurerai la consultation du 2ème mardi, Evelyne sera présente pour le 4eme mardi.

Aujourd’hui un tout petit de 2 mois dans son landau attendait patiemment avec sa tétine, les grands frères ou sœurs lui lisent des histoires. Une fille adore les livres, sa maman d’accueil lit des histoires depuis qu’elle est toute petite. Un garçon 13 mois, bébé en souffrance, la maman aussi, n’est pas content du tout, il crie fort, manifeste…, je lui montre bébé canard et son doudou et je sens qu’il aime et que ça l’aide dans son attente et son mal être, la maman aussi se détend. Un autre, marche depuis peu, il déambule et prend vite le couloir, la maman court derrière, il joue, il manipule les livres, surtout l’album de la ferme, Evelyne lit quelques pages et il repart pour d’autres explorations. Et puis il y a un petit qui n’est pas très en forme, une petite fille en rose qui regarde avec beaucoup d’attention noir s/blanc, blancs/noir. Une puce, 2 mois, on ne la dérange pas, la maman bavarde avec la tante et l’on respecte leur moment d’intimité et puis il est temps de rentrer. Moment bien agréable.

Gisèle

PMI Herbignac : mardi 10 février 2009

"Une première pour moi, j'accompagne Gisèle.

Ce sont les vacances. Nous voyons des bébés et des enfants plus grands.

On lit des histoires à qui veut les entendre loin ou près de maman.

On trouve des petites oreilles et des yeux attentifs.

On discute avec les mamans.

Et puis, il y a un petit garçon, 2 mois, qui pleure. Pas besoin de livre, Gisèle lui parle, lui conte. Il écoute, sourit, rigole, babille. Quel bonheur !

Bel et bon après-midi passé avec les livres, les bébés, les enfants et les mamans. Merci Gisèle."

Evelyne

20 juillet 2008

PMI de Guérande : année 2007/2008

ANNEE 2007/20008


23 SEPTEMBRE
‘Sur le chemin’ de M Perrin est un livre qui a plu à 2 mamans  Elles l’ont trouvé attractif, vif et moderne. Peu d’enfants, un bébé de 3 mois et un de 2 mois. Une petite A. qui cherchait les chiens et un autre de 2 ans environ qui a pris l’imagier ‘Les petites bêtes du jardin’. L’enfant montrait l’image « c’est quoi ça ? » et au mot scarabée, c’est trop dur mais la maman lui disait quand même le mot.


24 OCTOBRE
Pas d’enfant pour la PMI mais un garçon de 9 ans attendant sa maman a lu ‘Je t’aime très fort’ et ‘Dans la jungle’.

24 JANVIER
Beaucoup d’enfants. L. (7 mois) qui voit certainement un livre pour la 1ère fois. Elle ne savait pas comment tenir le livre ou simplement le prendre. M., observateur de 6 mois, qui écoutait souriait même si le jeune papa était sceptique sur la lecture à un tout petit. O. (5 ans) à qui j’ai raconté plein d’albums de tout âge. Nous avons aussi chanté ‘Dans la forêt’ et ‘Pirouette’. A. qui riait aux éclats à ‘Ma maison’ d’Emile Jadoul, réceptive aux changements de voix.


28 FEVRIER
Peu de monde à la consultation mais contact avec la maman d’A. qui est surprise qu’un petit puisse ‘lire’. Elle est prête à faire la démarche de la lecture avec son petit. Elle pensait attendre. Elle « veut » voir le moment où l’enfant est prêt à l’écouter. La maman a un accent. N. revient après sa consultation dans la salle d’attente. La maman est intéressée. Arrive C. (3 mois) avec Ch. (7 ans) et Ca. (6 ans). Ca. regarde rapidement les livres, essaie de lire et accepte que je lui lise «’Patatras’. Chl. dévore les livres. Voyant que je lis à voix haute, fait de même "La petite poule rousse", ‘Ma maison’, ‘Le plus gros poussin’, ‘Par la fenêtre’. Elle choisit des livres « simples » ‘La farce’ , ‘Je construis ma maison’
Belles rencontres. Heureusement que je suis restée !


27 MAI
Beaucoup de monde dans la salle dont 2 enfants (8/10 ans) qui se précipitent sur les livres. « Tant pis si c’est pas pour nous ! » mais regardent les albums. Je donne un livre à un couple avec T. (5mois) « Elle va le mettre à la bouche ». Je laisse le livre. Effectivement le livre est resté dans la bouche et aucun des parents n’a lu le livre. A. a lu avec sa maman. J’ai retrouvé C., Ca. et aussi leur petite sœur qui ont dévoré les livres. La maman lit beaucoup d’albums. Une petite Cha. (sa maman est avec l’assistante sociale) a lu aussi mais ouvrait un livre, me demandait l’histoire et ne semblait pas écouter.


25 JUIN
Aucun enfants pour la PMI mais 3 enfants (maman avec l’assistante sociale) dans la salle. La grande (environ 10 ans) a essayé de lire à ses 2 frères (3 et 5 ans) mais a finalement pris des livres pour elle. Les 2 enfants se sont rapprochés de moi. Celui de 3 ans a choisi ‘Au jardin des lapins’, pas de lecture mais des interrogations « C’est quoi ? » « Où sont les yeux ? » Avec celui de 5 ans ‘Mimi fait un rêve’, ‘Grand monstre vert’ et ‘Raymond rêve’, ‘Très très fort’  Si au début avait tendance à tourner les pages rapidement a ensuit écouté l’histoire.

01 juin 2008

Bilan des activités de l'association Mille-feuilles et petit lu en PMI et aux RAM : mars 2008

Jeudi 20 mars 2008

Pour ce bilan sont présents :

Anne Mandin : directrice du RAM de Guérande
Dr de la Monneraye : médecin PMI au Croisic
Cathy Hazeman : puéricultrice au Centre médico-social de Guérande
Mme Ganacheau : puéricultrice encadrante
Mme Lodého-Garnier : responsable du développement local
Bertille L'Haridon : présidente de l'association
Gisèle Peyé : bénévole de l'association, intervenant en PMI et RAM
Betty Normand : bénévole de l'association
Christine Godon : bénévole de l'association, intervenant en PMI
Nathalie Audonnet : directrice du RAM du Croisic et bénévole de l'association
Marie-France Briand : puéricultrice et bénévole de l'association
Hervé Kapps : bibliothécaire responsable de la section jeunesse à la Médiathèque de Guérande
Roselyne Hauray : bibliothécaire en section jeunesse à la Médiathèque de Guérande et bénévole de l'association.

N’ont pu être présents à la soirée :
André Desruelle : Agent de développement local
Sophie Bourdeau : puéricultrice au Centre médico-social du Croisic
Monique Blauwblomme : médecin PMI à Guérande
Anne Hervouët : bénévole de l’Association, intervenant au RAM.
Nathalie Flauraud : directrice de la Médiathèque de Guérande.

Depuis 1991, date de sa création, l'Association Mille-feuilles et petit lu s'attache à ouvrir les livres avec les enfants de 0 à 6 ans et les adultes qui les accompagnent, dans un esprit de découverte et de plaisir partagé, participant à l'éveil de l'enfant.
Parmi les activités de l'association, l'ouverture de livres avec les très jeunes enfants est l'une des principales. Elle se fait d'une part dans les salles d'attente de PMI (Protection Maternelle et Infantile), et dans les RAM (Relais Assistantes Maternelles).

L'ouverture des livres en salle d'attente de PMI

Trois lieux en presqu'île sont concernés : Guérande, Herbignac et Le Croisic. Les Mille-feuilleuses utilisent le fonds d'albums de l'Association, régulièrement enrichi, ainsi que les albums de la Médiathèque de Guérande.

A Guérande, Christine se rend en salle d'attente une fois par mois, le dernier mercredi.
D'abord un peu gênée par le regard des parents, par leurs confidences sortant un peu du cadre de son intervention, elle s'est vite habituée à ce contact particulier. La découverte des albums pour les tout-petits par les très jeunes enfants est toujours un plaisir, et la réaction des parents est très intéressante. Pour certains d'entre eux, c'est aussi la découverte de cette littérature qu'ils ne connaissaient pas. L'échange se fait autour des livres proposés, de ce qu'ils suscitent chez l'enfant. Christine se sent très soutenue, tant par la puéricultrice que par le médecin, qui facilitent les échanges avec parents et enfants.

Le fait d'aller en PMI le mercredi permet de profiter de la présence des frères et soeurs, qui ont tout autant de plaisir à feuilleter les albums proposés.

A Herbignac, Gisèle intervient une à deux fois par mois.
Il y a une grande différence d'approche entre les mamans qui ont l'habitude du livre et celles qui ne l'ont pas. Gisèle présente souvent le livre à la maman plus qu'à l'enfant. C'est toujours un moment d'échange, le plaisir d'être là est présent, même si parfois peu d'histoires sont lues. Il arrive que Gisèle n'ait pas à lire, quand l'enfant choisit un livre et l'amène à sa maman pour qu'elle le regarde avec lui.

Au Croisic, Nathalie se rend elle aussi une fois par mois en PMI. En tant que responsable du Relais Assistantes Maternelles, elle connaît beaucoup de parents et enfants, puisqu'aucune structure petite enfance n'existe en dehors de la sienne. La difficulté pour elle a été de raconter des histoires devant des adultes, mais le cheminement est intéressant. Son intervention dure entre deux heures trente et trois heures, elle en sort très fatiguée. Beaucoup de mamans sont présentes, il y a beaucoup de bavardage, mais le fait de connaître Nathalie facilite les échanges.

Madame de la Monneraye souligne les inconvénients des locaux du Croisic, peu pratiques et peu propices à la rencontre. Son bureau est isolé, elle aimerait pouvoir en sortir plus. En fait, elle ne croise pas Nathalie pendant les consultations.

Cathy Hazeman remarque que quand l'ouvreuse de livres est présente, les enfants sont plus calmes, et les parents sont un peu plus bavards, ils s'autorisent plus volontiers à se laisser aller. Les Mille-feuilleuses quant à elles, apprécient la reconnaissance des professionnelles de la petite enfance, qui ne manquent pas de les saluer, d'attendre la fin de l'histoire quand celles-ci sont occupées avec un enfant, de proposer aux parents de repasser par la salle d'attente avant leur départ.

Pour Mme de la Monneraye, l'ouvreuse de livres apporte une complémentarité : beaucoup de familles n'ont pas la spontanéité de raconter une histoire à leur enfant. Celle-ci leur en montre la possibilité; elle a aussi l'opportunité de “désacraliser” le livre, puisque la plus grande réticence vient de sa fragilité en tant qu'objet.

Les bibliothèques et médiathèques sont intégrées dans la démarche. C'est l'occasion d'inciter les familles à inscrire les enfants en tant que lecteurs, leur donnant la possibilité d'emprunter gratuitement des livres. Le partage de ces moments de lecture peut alors se poursuivre dans un cadre familial.

Les animations en RAM

Au RAM de Guérande, Gisèle Peyé et Anne Hervouet (absente) se partagent le temps d'animation deux fois par mois. Elles amènent une caisse de livres, pris sur le fonds de Mille-feuilles et celui de la Médiathèque.

La partie administrative a déménagé au CCAS, et l'Espace enfance a récupéré la totalité des locaux pour les enfants. De ce fait, une salle particulière est maintenant affectée à la “lecture”, où les petits peuvent se rendre librement. Gisèle se sent néanmoins un peu isolée, elle lit moins d'histoires. Chacun devant prendre ses marques dans ce nouvel aménagement, il faut sans doute laisser un temps d'adaptation, à la fois aux enfants et aux adultes. Anne Mandin, directrice du Relais, pense à une passerelle entre les deux salles, rendant plus facile l'accès au coin-livres.

Anne, absente, nous a fait part dans un courrier de son plaisir à ouvrir les livres avec les petits. Chaque rendez-vous est différent, il y a plus ou moins d'enfants désireux de participer. Les assistantes maternelles sont pour la plupart familiarisées avec le livre, car la Médiathèque les accueille avec les enfants un vendredi sur deux, sur un temps privilégié.

Que ce soit en PMI ou en RAM, le partage avec les adultes de la découverte des albums avec les petits reste un moment particulier. Il représente l’essentiel des missions de l’Association : la sensibilisation des proches du tout-petit à l’intérêt d’ouvrir des livres avec lui, de l’accompagner dans son éveil aux images, aux mots, au langage du récit, dans un souci constant de plaisir et de complicité.

 

03 avril 2008

Bilan des activités de l"association Mille-feuilles et petit lu en PMI et aux RAM : Mars 2007

Présentes :

Les professionnelles de PMI et du RAM de Guérande

Dr Monique Blauwblomme, médecin au CMS de Guérande et Herbignac,
Dr Marie Dominique De La Monneraye, médecin au CMS du Croisic,
Cathy Hazemann, puéricultrice en PMI à Guérande
Danielle Legal, puéricultrice directrice du RAM

Les ouvreuses de livres de l’ association :

Gisèle Peyé qui intervient depuis de nombreuses années à la PMI (elle a connu plusieurs Centres Médicaux Sociaux) et au RAM de Guérande, était excusée mais avait laissé un écrit.
Christine Godon intervient au CMS de Guérande
Anne Hervouet intervient au RAM et en cas de besoin au CMS de Guérande.
Nathalie Audonnet directrice du RAM du Croisic intervient à la PMI du Croisic,
Fanny Alba.Villalba intervient à Herbignac en l’absence de Gisèle ,
Solène Manoury est intervenue 1 fois au Croisic
Roselyne hauray est intervenue pendant plusieurs années au CMS de Guérande.
Anita Morvezen bibliothécaire,
Bertille L’Haridon , présidente de l’association
Marie-France Briand

Etaient excusés : 3 professionnels du service du Développement local du Conseil Général au Bassin de St Nazaire qui souhaitaient mieux connaître les activités de l’association en partenariat avec la PMI.

 

Historique des interventions en salle d’attente de PMI

Toutes les personnes présentes connaissant l’histoire du partenariat entre l’association et la PMI seules quelques dates ont été évoquées :

Les ouvreuses de livres interviennent au CMS d’Herbignac depuis 1992.
Elles ont travaillé au cours de ces quinze années avec la bibliothèque associative, la Maison des enfants, des mamans devenues ouvreuses de livres, puis la professionnelle du secteur jeunesse de la nouvelle médiathèque.
Les éducatrices de la Maison des enfants ont ensuite proposé de sensibiliser les nourrissons et leurs parents à la découverte d’instruments de musique.
Le Docteur Blauwblomme et la puéricultrice de la consultation avaient très vite demandé à l’association d’intervenir à la consultation de La Turballe.
C’est Gisèle qui intervenait une fois par mois et qui s’est déplacée à la consultation de Batz/Mer lors de la fermeture de la consultation de La Turballe.
Les parents se faisant également rares à la consultation de Batz/mer l’ouverture des livres avait été suspendue.
En 2001, un nouveau projet d’ouverture de livres à la consultation de Guérande a obtenu l’avis favorable de la commission inter-services de la DISS.
( La DISS acceptait de financer 10 heures d’intervention d’une psychologue chargée de répondre aux interrogations des ouvreuses de livres. C’est dans ce cadre que Christine Raoul, psychologue clinicienne, les a rencontrées pendant trois ans.)
En début d’année 2006 Nathalie Audonnet, directrice du RAM du Croisic, a signifié son désir d’ouvrir les livres à la PMI du Croisic en se rapprochant de l’association. Elle a obtenu l’avis favorable de la mairie du Croisic et a été mise à disposition du Conseil Général sur son temps de travail.

 

Bilan des interventions :

 

A la PMI, les médecins et les ouvreuses de livres regrettent de ne pouvoir avoir un temps d’échange pendant la consultation. Ce temps n’est possible qu’en cas d’absence de plusieurs enfants, ce qui est rare car les consultations sont chargées.
Les médecins manifestent leur souhait d’aller chercher les enfants en salle d’attente. Ceci leur permettrait de pouvoir d’être partie prenante dans «  l’animation » et de pouvoir en parler concrètement avec les parents. Il leur arrive actuellement de ne pas avoir aperçu l’accueillante dans certaines consultations.
L’investissement du médecin est effectivement important. Une accueillante exprime aussi qu’elle a apprécié le respect du médecin pour la lecture en cours.

 

Le choix est laissé aux parents d’adhérer ou pas à la proposition de l’ouvreuse de livres.
C’est une question incontournable qui demande beaucoup d’énergie aux ouvreuses de livres en fonction de la configuration de la salle d’attente :
Fanny raconte qu’il a été difficile pour elle de rester sur son tapis lors de le première intervention. Elle a choisi de se déplacer pour aller s’asseoir auprès des mamans pour établir le contact et se présenter.
Christine et Nathalie se présentent aussi systématiquement aux nouveaux parents, font connaissance avec la famille et l’enfant avant d’introduire le livre.
Après des premières fois toujours éprouvantes, toutes les ouvreuses de livres sont satisfaites de l’accueil des familles qui se laissent séduire et partagent leur plaisir. Christine est quelques fois gênée par les confidences qui lui sont faites…
Médecins et puéricultrices souhaitent également que ces « animations »puissent continuer. « ça fait partie de la consultation, c’est entré dans les mœurs ».

 

Au RAM :

Gisèle et Anne sont très fidèles et très attendues des enfants et des assistantes maternelles. Elles utilisent les livres qu’elles ont sélectionnés dans le fonds de Mille feuilles. Cependant une valise d’albums prêtés par la médiathèque reste sur place et Roselyne la renouvelle chaque trimestre.
Danielle présente cet atelier parmi d’autres. Il est très bien fréquenté par les enfants mais aussi par les assistantes maternelles qui ont maintenant bien investi le coin livres.
Danielle a dû dédoubler les ateliers qui victimes de leur succès devenaient difficiles à encadrer. Le calme est revenu mais les ouvreuses de livres sont toujours très sollicitées par les plus grands.
Gisèle propose d’investir aussi l’espace protégé des bébés qui ne demandent rien et qui sont un peu délaissés…
Danielle souhaite que les mille feuilleuses continuent à intervenir et les en remercie chaleureusement.

 

En conclusion, les professionnelles et les adhérentes présentes souhaitent continuer à travailler ensemble dans l’intérêt des jeunes enfants et de leurs parents qu’elles voient évoluer avec le temps.
Roselyne parle de cette maman qui lui manifestait des réserves et qui a ensuite très vite inscrit ses enfants à la médiathèque…
Monique évoque une maman qui manifestait un mal être évident en salle d’attente à son arrivée avec son premier enfant. Quelques années plus tard elle a pris elle-même place sur le tapis pendant une heure pour raconter des histoires aux enfants de la salle d’attente…

20 mars 2008

PMI de Guérande : année 2006/2007

 

2006/2007

25 SEPTEMBRE

Reprise à la PMI. Beaucoup de désistement, ce qui permet au docteur B., à Katy et même à la secrétaire de venir regarder des albums. Découverte pour la secrétaire ‘L’ours affamé’ ‘La petite taupe…’ "Devine combien je t’aime" et l’imagier de bébé. N. (25 mois) attiré par ‘Grand monstre vert’, il montrait les différentes parties en même temps. L. (19 mois) est très attiré par ‘Devine qui est ma maman’ livre animé. Avec T. (3ans) découverte de ‘L’imagier des transports’ » C’est où mon papy fait de la peinture » en montrant le port. « Moi je sais pas faire » le ski nautique « Facile » les rollers. Puis réalisant que j’étais seule «  Il est où ton bébé ? » Je lui explique qui je suis, 17H30 je pars en même temps qu’eux.

L. son petit frère et sa maman : T. : « tu vas chez toi avec tous les livres

- Non je vais à la bibliothèque les ranger

- Ah moi aussi j’ai une bibliothèque à l’école.

 

 

25 OCTOBRE

Un jeune s’intéresse aux livres mais il part sans que je puisse lui parler (Il n’était pas là pour la PMI)

C. (13 mois) arrive avec sa maman (une habituée), installée au milieu des livres. Une maman arrive avec des jumeaux L. et L. et est étonnée, surprise (favorablement) de l’intérêt que les enfants si petits portent aux livres. Nous avons parlé de la médiathèque et je l’encourage à venir prendre des livres. Devant le calme des enfants « Le soir ça doit les calmer » Elle a déjà deux grands garçons de 11 et 14 ans ; Il n’est jamais trop tard.

Entretien avec Olivier étudiant en médecine. Je lui parle de l’assos.

La maman des jumeaux me remercie et me dit « à dans un mois ! »


22 NOVEMBRE

L’heure est avancée à 14H car les rendez-vous après 16h sont annulés, mais finalement beaucoup de monde et de retard. Lecture pour S. qui découvre les livres. La maman ne voulait pas lire à son enfant, je lui demande la permission. S. a avalé quelques livres et la maman a fini par prendre un livre pour lire avec sa fille. L. (6 mois) a eu la chance d’avoir un grand frère de 10 ans qui lui a lu plusieurs albums. Famille de 4 enfants habitués de la bibliothèque de La Turballe et connnaissait Mille Feuilles.

M (4ans1/2) gros retard intell n’a pas voulu regarder un livre de même que son frère T. (regards furtifs sur les livres). J’ai retrouvé les jumeaux toujours aussi avides de livres, accompagnés de J. (11 ans) La maman lui dit : «  Regarde ils aiment les livres , tu vas pouvoir leur lire des histoires".

Cathy a offert ‘Lapin mon lapin’ à l’assos .


24 JANVIER

Je retrouve les jumeaux. En fin d’après-midi une famille avec 2 grands et 2 petits. Les 2 grands restent avec moi pour que je leur lise des histoires. Je fais un peu de CP avec V. qui déchiffre.


28 FEVRIER

Les jumeaux sont là. La petite fille est plus réceptive que le garçon. Une petite C. est très demandeuse. Ch. est là avec ses grandes sœurs. F. est un peu réticente au départ mais s’approche quand C. écoute une histoire. D. n’a pas voulu d’histoire et lâcher sa maman. Je propose à la maman un livre. Elle le lit à son fils. Regret : je n’ai pas reconnu la maman malentendante et ne suis pas aller vers elle et son petit bout chou qu’elle tenait serré. Emporter des papiers bibliothèque et des livres pour plus grands


28 MARS

Pas de lecture


23 MAI

T. (10 mois) dans les bras de sa maman a dévoré les livres au sens propre. Il a pris sur la table un livre, l’a regardé dans tous les sens « Comment l’ouvrir ? »

Est arrivée M. (5ans). Elle était accompagnée de sa maman de L.-A. (10 mois) et une amie de la maman. M. a choisi 6 livres en attendant sa petite sœur. Après avoir été voir le médecin elle est revenue vers les livres ‘dévoreuse’. La maman n’était pas au courant que le prêt était gratuit pour les enfants. Viendra-t-elle à la médiathèque ? Ils ont été abonnés en tant qu’adultes


MERCREDI 27 JUIN

Beaucoup de monde dans la salle d’attente. T. (8mois) machouillant son livre en tissu. Je propose un livre à la maman. « Non il a le sien ! »

P. (6 mois) : sa maman lui lit 2 livres. F. choisit le livre des pompiers, inintéressant, demande des livres sur les engins. Deux jumelles (5 ans) V.et E. avec leurs parents ont commencé par regarder les ‘Popi’ à disposition. La maman a lu en diagonal ‘Bertille Bonnepoire’. Elle lisait la page en silence et disait une phrase pour résumer en s’appuyant sur l’image.

PMI de Guérande : année 2005/2006

2005/2006


2 NOVEMBRE 2005
Première visite à la PMI de Guérande. Bonne impression : accueil chaleureux de Katie et du médecin. Peu de rendez-vous (annulation, oubli) ce qui a permis à Katie d’être présente dans la salle d’attente. C. attend sa petite sœur. Je lui lis ‘Les doudous de Didou’ et nous parlons des doudous « Je pleure et je me mets dans un coin quand maman met mon doudou dans la machine ». Passage d’un bébé de 2mois ‘Chut elle dort’. Arrive une maman avec ses 3 enfants (14 mois-3 ans-10 ans). Seul L. 3 ans a regardé les livres. Sa timidité a été vaincu par les ‘Doudous de Didou’. Il s’est approché et a lu et relu ‘Le chat’ de Kimiko (livre animé).
Katie demandait aux parents de laisser les plus grands dans la salle avant la ‘pesée’. Emporter des livres animés et histoires pour les plus grands. Après-midi chargé le 23 novembre.


23 NOVEMBRE
Beaucoup d’enfants de 2 à 6 ans. L. est restée toute l’après-midi en m’apportant un par un les livres emportés. Découverte "buccale " d’un livre pour D. (6mois) et inquiétude de la maman (elle va l’abimer !) Emporter des signets de la médiathèque.


25 JANVIER 2006
P. 3 ans ne veut pas d’histoire mais « louche » sur la caisse de livres. J’entame la conversation avec elle : « Tu es grande, tu as quel âge ?
-3 ans
J’ai un livre d’une petite fille qui fête son anniversaire ‘Zoë a Deux ans’  Tu veux que je te le lise ?
-Oui »
Et ainsi nous avons lu 3 livres et P. est partie à contre cœur car je n’ai pas pu lui lire ‘Caché dans la jungle’, un des livres qu’elle avait sélectionné.
Étonnement de la maman de Y. qui regardait avec attention ‘Caché dans la jungle’, a demandé des renseignements sur la médiathèque en soulignant « aucune indication pour son existence ». T. et L.doivent aussi venir à la médiathèque. La maman de C. (6 mois) a lu ‘Rouge’ et d’autres… Elle était instit.


23 FEVRIER
Pas d’enfant présent. Beaucoup d’annulation, report. Cathy me propose de ne pas rester.


26 AVRIL
Marie France est là pour m’accueillir.
M. (3ans1/2) arrive avec son petit frère, sa maman et une accompagnatrice sociale. Étonnement de l’accompagnatrice qui trouve que M. reste sagement à écouter des histoires. Pas question pour T. (2ans) de regarder un livre. Arrive V. (5 ans samedi !) qui se rue sur les livres. Après avoir regardé ‘ Mon papa’ Le Saux ‘Chaud/froid’ Bisinski il découvre ‘Plouf’ « Je l’ai à l’école »et en même temps que moi raconte l’histoire. Je lis l’histoire de ‘Zoë a 2 ans’ et ‘Patatras ‘ qui entraine une conversation sur les loups le zoo de Port ST Père et Branféré. Ensuite C. (6 ans, En CP) a lu ‘La chenille’ d’Eric Carle, puis ‘mon chat a un pyjama ‘ 100drine Super comme livre mais mauvais graphisme des lettres pour une petite de CP.

03 mars 2008

Ouvrir les livres en salle d’attente de PMI : présentation

c’est faire du lien.

L’ouvreuse de livres est une médiatrice entre les livres, les parents et les enfants.
Elle reste disponible et respecte le temps nécessaire aux adultes et aux enfants pour pouvoir entrer en relation et prendre sa place.

Son objectif est de communiquer son plaisir à lire des histoires pour familiariser les tout-petits aux livres et au langage du récit avec la complicité de leurs parents.

Ses propositions individuelles de lecture à voix haute permettent aux autres enfants présents et à leurs parents de profiter de l’album, favorise la convivialité et la complicité.

Elle prépare avec soin ses livres et prend quelques notes pour pouvoir faire du lien entre ce qui se passe et ce qui se répète.
Elle peut choisir ses albums dans le fond de l’association.
Elle participe aux travaux de l’association et recherche des réponses à sa perpétuelle remise en cause.
Marie-France